Mo. présentation ...

          Les origines de l’artiste sont diverses. Ses parents paternels vivaient jusque dans les années 1935 dans la région de  Königsberg plus exactement à Günsterdorf, sur la Baltique. Cette région est aujourd’hui une enclave russe et porte le nom de Kaliningrad.

 

           Attaché à l’histoire de sa famille, Mo. reste sensible aux différentes motivations ayant suscitées ces migrations et ces changements de vie radicaux de vie. Il est attaché à sa région Lorraine tantôt allemande tantôt française, tout comme il est  attaché à la venue de ses ascendants maternels depuis les Abruzzes italiennes, poussés par la montée du fascisme. Rien d’étonnant donc, que les faits de société et l’Histoire des peuples lui tiennent à cœur.

 

               Son entrée dans la création artistique est influencée par Anna Politkowskaïa. C’est par hasard qu’il relève son numéro de téléphone lors d’une émission à la radio, le compose et arrive effectivement sur le répondeur de la journaliste pour entendre sa voix posthume. Cette anecdote le pousse à créer plusieurs œuvres et installations dont « Les Livres Vierges ». L’artiste est créatif et productif, il touche à tout, de la peinture à l’estampe, des installations à la vidéo. Il dépose la marque PAY CASH et ses machines infernales qu’il expose dans plusieurs galeries dans un vacarme ludique. Luxembourg, Naples, Paris, Barcelone ou Londres ont été le cadre d'interventions ou d'expositions de l'artiste tout comme Prague, Marrakech ou en 2018 Bali. 

 

                  Ses créations divergent parfois mais le fil conducteur n’est autre que la société. Toucher le public par l’interactivité, par le questionnement. Mo. organise des rencontres avec les artistes qu’il apprécie particulièrement, il n’hésite pas à interpeller la foule lors de happenings dont le Gaffer est une marque de fabrique pour lui.

 

                   Aujourd’hui son atelier est à la frontière luxembourgeoise, à deux pas de l'Allemagne dans le petit village français de Puttelange les Thionville. La Région est dynamique artistiquement ce qui est précieux pour la diffusion de son travail ainsi que pour sa démarche. Une création mixte et variée présente un intérêt certain pour un public curieux.

 

                   Comme le souhaite l’artiste, il n’est pas toujours simple au premier abord, de déchiffrer son travail mais cela fait partie du jeu. Il faut également être conscient que pour Mo., « le Beau » n’a pas une place primordiale dans sa recherche, c’est avant tout un semblant de « Philosophie Artistique » ou « d’Ambiance » qui fait que l’œil rejoint l’esprit de création qui habite l’artiste.